Promesse tenue !

3 juin 2016

En octobre 2015, nous lancions l’idée d’un jardin potager créatif et solidaire, c’est chose faite. Salariés et stagiaires de l’association d’insertion sociale et professionnelle Les Jardins du Prado ont œuvré pour la création de cet espace, modèle de démonstration. Une première qu’ont pu découvrir les quelque mille visiteurs de la traditionnelle journée portes ouvertes du Domaine, le 5 mai dernier.

Étape par étape, le Domaine Saint Jean de Chépy – entreprise spécialisée dans l’accueil de séminaires et l’organisation d’événements d’entreprises – poursuit sa démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et environnementale. Lauréate des Trophées de l’Innovation touristique Rhône-Alpes en janvier 2015, Coup de cœur du jury de la 4ème Journée verte de la CGPME en juin 2015, elle développe son activité en intégrant dans son projet d’entreprise les thématiques de l’art, de la nature et du développement durable.

Un jardin pas comme les autres

« Après plusieurs initiatives environnementales comme notre rucher d’entreprises qui en compte actuellement 15 ruches, le label Refuge de biodiversité avec la LPO ou l’hôtel à insectes géant, nous souhaitions donner une double dimension à notre engagement avec ce potager bio, créatif et récréatif : à la fois sociale et solidaire tout en montrant l’impact positif que l’homme peut avoir comme jardinier de la nature. À l’occasion d’événements, nous servirons dans l’assiette de nos convives quelques échantillons de fruits et légumes, fleurs comestibles ou plantes aromatiques, après les avoir sortis de terre le matin même ! » explique Philippe Martinenghi, président du Domaine.

L’idée du potager est née d’un partenariat avec les Jardins du Prado, association d’insertion. Les personnes accompagnées ont eu l’opportunité de poursuivre leur retour à l’activité au sein d’une entreprise, le Domaine, en sortant ainsi de leur chantier d’insertion.

DSC_8778
DSC_8777
DSC_9085
DSC_8787

Un projet conçu sur la base d’un cahier des charges unique en son genre :

  • Jardin potager de fruits et légumes bio, il valorise les modes de cultures alternatives et la qualité nutritionnelle des aliments pour le bonheur des convives du Domaine,
  • Jardin de liens et de convivialité puisque les visiteurs y déambulent pour partager ensemble un moment,
  • Jardin créatif, éducatif et récréatif, où les objets revivent en des usages surprenants et décoratifs,
  • Jardin social puisqu’il est né de l’imagination et des mains des jardiniers du Prado.

Ce jardin multi dimensionnel est agencé en quatre îlots :

  • Agriculture innovante pour permettre à chacun de produire chez soi des légumes grâce à un support de plantation « hors sol » : la botte de paille.
  • Optimisation de la surface cultivée : « La fontaine de fraises » ou comment produire plus des fraises dans un espace réduit sur un genre de tour de Babel,
  • Récupération d’objets : « Les cucurbitacées en folies » montrent ici comment densifier la production de courges en récupérant des pneus d’engins, repeints de couleurs chatoyantes.
  • Détournement d’objets du quotidien : le végétal donne de la grâce sur un support de culture original, le parasol.

Dans le cadre des événements organisés au Domaine, entreprises, groupes et visiteurs, peuvent ainsi imaginer, dans ce jardin extraordinaire, une nouvelle façon de gérer leurs espaces verts, de créer des temps de convivialité et d’échanges, de sensibiliser au réemploi d’objets de manière créative. Une source d’idées et d’inspiration à la portée de tous.

Et toujours dans la rubrique initiatives, « Voyage au cœur de la forêt » :

Cet été, à l’occasion du Symposium de sculpture, le jeune designer William Duchêne installera une passerelle en bois qui donnera accès au cœur de la forêt du Domaine. Un chemin secret vers la nature profonde, à la rencontre de soi, un espace de bien-être et de méditation sous la voûte arborée, en écho à la voûte céleste du château, peinte au XVIIème siècle, classée monument historique.

Cette deuxième œuvre fait suite à l’Alchimère, hôtel à insectes géant, installé, en 2015, dans le parc pour le bonheur des abeilles solitaires, coccinelles et autres forficules.

Ces réalisations soulignent l’importance du lien entre l’homme, l’art et la nature.

Comme vous le voyez, l’« écosystème » du Domaine Saint-Jean de Chépy grandit d’année en année. Nous prenons à cœur de le faire vivre pour donner sens au développement de notre entreprise.
Et nous remercions nos quatre nouveaux parrains de ruches de l’année 2016 : Becton Dickinson, Terre Libre (agence de voyages), Diverty events (événementiel sportif), Les Vins de Leolis (Caviste).

Contacts :

  • Domaine Saint Jean de Chépy, Philippe Martinenghi, président du Domaine Saint Jean de Chépy – Tél . 04 76 07 22 10
  • Les Jardins du Prado, Tél. 04 74 54 11 93
DSC_9052
DSC_9099